Oies sauvages… 27 Mar 2014



Le 21 mars, jour du printemps est passé….

Depuis quelques semaines les oies sauvages sont revenues…

Elles donnent l’espoir de jours ensoleillés… et laissent entrevoir la promesse qu’il n’y aura plus de grands froids avant l’hiver prochain….

Ces oiseaux migrateurs tiennent une place dans nos cultures et origines diverses…. Les anciens des campagnes de France ne manquent pas de dictons les concernant. Nous nous sommes penchés un instant sur ce que les oies sauvages  représentent… voici quelques exemples culturels…

Selon la légende dans  l’Antiquité, on raconte l’épisode des oies du Capitole qui sauvèrent Rome en – 390. Quand les gaulois tentèrent, de nuit, d’escalader les murs de la ville, les oies éveillèrent la garde par leurs cris, faisant ainsi échouer la tentative d’invasion…

Les oies sauvages ont également une place dans un chant militaire de la légion étrangère des parachutistes… un chant assez triste ou les paroles des soldats montrent qu’ils espèrent revenir de leur combat… comme les oies reviennent après l’hiver…

 

On se rappelle tous (version dessin animé ou histoire enfantine), du « Merveilleux voyage de Nils Holgersson » à travers la Suède de Selma Lagerlöf qui a valu à son auteur le prix Nobel de de littérature en 1909.

Le héros, Nils, partage la vie d’une troupe d’oies cendrées.

 

Certains ont même essayé de voler avec les oies sauvages…  dans le film « Le Peuple migrateur » . Un  documentaire réalisé par Jacques Perrin, et sorti en 2001 montrant l’incroyable épopée des ses oies sauvages qui peuvent parcourir jusqu’à 10 000 km vers le sud, grâce à un G.P.S. naturel et très sophistiqué qui prend en compte : la vitesse et le sens des vents, les variations des pressions atmosphériques et sans doute une mémoire ancestrale de la bonne route et de ses étapes. L’homme a pu voler aux côtés de ses oiseaux grâce à un ULM…

Ces animaux fascinent … par leur Instinct, leur Liberté, leur Cohésion durant leurs vols!

Pour les ancêtres paysans le départ ou le retour de ces oiseaux reflétaient le défilement des saisons… ces vols devaient représenter  un augure ou un présage du temps, de  la météo à venir, des futures récoltes…

« Les oies sont passées, l hiver arrive… »          « Oies à la St Martin donnera bon grain »

Il existe également une tradition qui consiste à manger l’ oie (domestique) à la st Martin 11 novembre car c’ est le moment ou elle est le plus grasse…

Après réflexion, on peut espérer que l’hiver s’en est allé avec le retour des oies… que les belles journées auxquelles nous avons déjà  pu goûter vont « s’installer »… que la Lorraine va s’embellir de couleurs et faire fleurir sa beauté….

Allez prenez le temps  et venez nous visiter!!!